A LA UNE
10.05.2016

Partager cet article

Partager sur linkedinPartager l'actualité par mail

Les Commandos parachutistes de l’air

Parmi les futurs commandos formés au Centre de préparation opérationnelle du combattant de l’armée de l’air (CPOCAA), basé à Orange, seuls les meilleurs intègrent les cellules spécialisées d’un commando parachutiste de l’air (CPA). Du recueil de renseignements à l’infiltration sous voile, le périmètre d’intervention des CPA 10, 20 et 30 est très vaste.

Présentation de ces missions d’excellence :

CPA 10
Le CPA 10 est le seul commando de l’armée de l’air placé pour emploi auprès du commandement des opérations spéciales. Il met en œuvre un savoir-faire commando mêlé à une forte culture aéronautique. De jour comme de nuit, les groupes « action » de cette unité d’élite sont capables d’intervenir partout, sous très faible préavis. Intégrer cette unité basée à Orléans représente le summum pour un fusilier-commando. Les autres CPA, ainsi que les escadrons de protection, constituent d’ailleurs le vivier traditionnel de cette unité si particulière.

Le CPA 10 possède un vaste éventail d’expertises uniques : reprendre une plateforme aéronautique aux mains des ennemis (mission RESEDA), guider des avions de chasse pour neutraliser des cibles dans la profondeur (mission ODESSAA), s’infiltrer sous voile à très haute altitude, réaliser un marquage au sol particulier permettant à un avion de transport d’atterrir sur un terrain sommaire…

Le CPA 10 est très souvent engagé en première ligne des affrontements.

 

CPA 20
Le CPA 20 est stationné sur la base aérienne de Dijon. La protection de la force, ainsi que l’appui aérien rapproché (Close Air Support - CAS) sont ses deux principaux pôles d’expertise. Engagé dans toutes les opérations extérieures, il œuvre aussi bien au profit des forces aériennes que des troupes au sol. Il partage d’ailleurs plusieurs missions communes avec le CPA 30 de Bordeaux, comme l’application des mesures actives de sûreté aérienne (MASA) ou la récupération de personnel (Personnel Recovery - PR).

CPA 30
Implantés sur la base aérienne 106 de Bordeaux, les aviateurs du CPA 30 mettent en œuvre des compétences variées au profit d’une mission d’excellence : la recherche et le sauvetage au combat (RESCo). Ce mode opératoire consiste à récupérer du personnel navigant se retrouvant en territoire hostile suite à la perte de leur appareil. Cet exercice complexe nécessite une formation très spécifique et un entraînement exigeant en milieux montagneux, désertique et équatorial. La RESCo peut être élargie au concept de récupération de personnel isolé, mieux connu sous son appellation anglaise de Personnel Recovery (PR). Cette dernière s’applique aussi bien aux militaires qu’aux civils, avec l’extension possible à d’autres nations ou organisations internationales. Les commandos du CPA 30 peuvent également secourir un individu isolé après avoir été parachuté à haute altitude. Cette mission est appelée « recherche et sauvetage aéro-largué » (RESAL). De plus, les commandos sont en mesure d’assurer la mission d’appui aérien rapproché, notamment aux côtés du CPA 20 dont c’est la spécialité.

Liens fiches métiers
(Re)voir la vidéo Maquis