Bâtiment - Infrastructure

Agent électrotechnicien opérationnel des infrastructures aéronautiques

MTA

Son rôle

• Réaliser des opérations de modification, de mise en place, de réparation ou d’entretien sur des installations électriques basse et haute tension, de froid et de climatisation, d’alimentation de secours en énergie, en fonction de sa qualification acquise dans le civil (électricien, frigoriste…),
• Procéder à des relevés et des mises à jour de documents techniques,
• Assurer des permanences opérationnelles.

La bonne voie pour vous si

• Vous appréciez de travailler dans un véritable esprit d’équipe, mis au service des valeurs de la défense,
• Vous souhaitez appliquer vos compétences sur du matériel pointu et assurer la mise à jour constante de celles-ci.

 

Les conditions d'accès

• Nationalité française,
• Moins de 30 ans à la signature du contrat,
• Niveau scolaire : de fin de classe de 3ème jusqu'à la terminale de l'enseignement général ou technologique, ou titulaire d'un CAP, d'un BEP ou d'un baccalauréat professionnel.

Détenir le permis B

La formation

Formation rémunérée dès l’entrée.
1/ formation militaire de 8 semaines à Orange (Vaucluse),
2/ attribution du certificat militaire élémentaire,
3/ formation professionnelle au sein de mon unité d’affectation.

La rémunération

• A l’entrée en école (aviateur) : 1 329 € net

• A l’obtention du grade de caporal : 1 387 € net

• A l'obtention du grade de caporal-chef : 1422 € net

Solde au 1er juillet 2016 pour un célibataire.

Montants non contractuels susceptibles de modifications.

Les perspectives d’évolution

• De grade d'aviateur jusqu’au grade de caporal-chef après 4 ans de service,
• Possibilité de devenir sous-officier, après réussite des tests de sélection spécifiques entre la 3è et 5è année de contrat.

Pour aller plus loin

Partager cette fiche métier

Partager l'actualité par mail