Informatique et télécommunications

Agent technique de communication, navigation et surveillance (CNS)

MTA

Son rôle

Assurer la mise en œuvre et la maintenance de systèmes très variés dans les domaines de la communication, de la navigation et de la surveillance sol-sol et sol-air, en service sur les bases aériennes et sur certains sites isolés.
• Participer au déploiement et à l’entretien des :
- ensembles radar au sol pour la surveillance et le contrôle aérien,
- moyens de restitution des informations relevées par les différents capteurs (radars, systèmes identifiants les aéronefs "amis" ou "ennemis"…),
- ensembles radio, stations sol de communication,
- réseaux et matériels informatiques (serveurs, postes de travail spécifiques au domaine CNS).
 

La bonne voie pour vous si

• Vous êtes passionné par les technologies de communication et de surveillance,
• Vous avez à cœur de participer au bon déroulement des missions par votre appui technique,
• Vous voulez donner plus de sens à votre engagement professionnel au travers de vraies responsabilités liées à la défense,
• Vous recherchez les perspectives d’évolution les plus diversifiées dans votre domaine.

 

Les conditions d'accès

• Nationalité française,
• Moins de 30 ans à la signature du contrat,
• Niveau scolaire : de fin de classe de 3ème jusqu'à la terminale de l'enseignement général ou technologique, ou titulaire d'un CAP, d'un BEP ou d'un baccalauréat professionnel.

La formation

Formation rémunérée dès l’entrée.
1/ formation militaire de 8 semaines à Orange (Vaucluse),
2/ attribution du certificat militaire élémentaire,
3/ formation professionnelle de 3 semaines sur la base aérienne 721 de Rochefort.

La rémunération

• A l’entrée en école (aviateur) : 1 329 € net

• A l’obtention du grade de caporal : 1 387 € net

• A l'obtention du grade de caporal-chef : 1 422 € net

Solde au 1er juillet 2016 pour un célibataire.

Montants non contractuels susceptibles de modifications.

 

 

Les perspectives d’évolution

• De grade d'aviateur jusqu’au grade de caporal-chef après 4 ans de service,
• Possibilité de devenir sous-officier, après réussite des tests de sélection spécifiques entre la 3è et 5è année de contrat. 

Pour aller plus loin

Partager cette fiche métier

Partager l'actualité par mail