Santé - condition physique

Auxiliaire sanitaire

MTA

Son rôle

• Participer à l'ensemble des activités courantes des centres médicaux des armées, aux actions de médecine curative, d'urgence et de prévention au profit des personnels militaires, du personnel civil de la défense et éventuellement de leur famille,
• Assister le médecin ou l’infirmier lors des soins, être prêt à s'adapter à toutes les situations et être volontaire pour les missions à l'étranger,
• Se charger de l’administration péri-médicale,
• Conduire les ambulances,
• Gérer le matériel du service médical.

La bonne voie pour vous si

• Vous appréciez la mobilité et l’action militaire,
• Vous êtes attiré(e) par le soin dans toutes ses dimensions,
• Vous voulez donner un sens particulier à vos compétences sanitaires en étant au cœur des missions liées à la défense.

 

Les conditions d'accès

• Nationalité française,
• Moins de 30 ans à la signature du contrat,
• Niveau scolaire : de fin de classe de 3ème jusqu'à la terminale de l'enseignement général ou technologique, ou titulaire d'un CAP, d'un BEP ou d'un baccalauréat professionnel de la filière médico-sociale,
• Être titulaire du permis de conduire B.

La formation

Formation rémunérée dès l’entrée.
1/ formation militaire de 8 semaines à Orange (Vaucluse),
2/ attribution du certificat militaire élémentaire,
3/ formation professionnelle complémentaire de 2 semaines, dans un centre d'instruction spécialisé à la Valbonne.

La rémunération

• A l’entrée en école (aviateur) : 1 329 € net

• A l’obtention du grade de caporal : 1 387 € net

• A l'obtention du grade de caporal-chef : 1 422 € net

Solde au 1er juillet 2016 pour un célibataire.

Montants non contractuels susceptibles de modifications.

Les perspectives d’évolution

• De grade d'aviateur jusqu’au grade de caporal-chef après 4 ans de service.

Pour aller plus loin

Partager cette fiche métier

Partager l'actualité par mail