Systèmes aéronautiques et mécanique générale

Mécanicien avionique

Sous-officier

Son rôle

Exécuter les opérations de mise en œuvre et  de maintenance avionique des aéronefs (avions de chasse, de transport, hélicoptères, drones…) en unité aéronautique,
Veiller à l’entretien et la réparation des autres équipements électriques et électroniques de pilotage, navigation, contrôle, détection, télécommunications...,
Intervenir sur les calculateurs, les radars, les liaisons radioélectriques ou de navigation, les centrales gyroscopiques, tachymètres, sondes thermiques, alternateurs, convertisseurs, régulateurs...,
• Encadrer à terme, après quelques années d'expérience, les activités d'une équipe.

 

La bonne voie pour vous si

• Vous cherchez à exercer dans un domaine de haute-technicité,
• Vous aimez les responsabilités élevées en terme de sécurité, liées à l’univers de l’aérien,
• Vous appréciez d’être formé en permanence sur les avancées technologiques de ce domaine.

 

Les conditions d'accès

• Nationalité française,
• Moins de 24 ans lors du dépôt de candidature et moins de 25 ans à la signature du contrat,
• Niveau scolaire : titulaire d'un baccalauréat,
• Réussite aux tests de sélection (dont tests médicaux liés à la spécialité).

La formation

Formation rémunérée dès l’entrée.
Formation de 58 semaines (durées données à titre indicatif) :
1/ formation militaire de 16 semaines,
2/ 42 semaines de stage de qualification élémentaire,
3/ phase d'application en unité, sous la forme d'un parrainage de 6 mois.

La rémunération

• A l’entrée à l'école de Rochefort (aviateur) : 1 329 € net
• A l’obtention du grade de sergent (13ème mois de service) : 1 387 € net
• A l’obtention du grade de sergent-chef (10 ans de service avec brevet supérieur) : 1 565 € net

Solde au 1er juillet 2016 pour un célibataire.

Montants non contractuels susceptibles de modifications.

Les perspectives d’évolution

• De grade d'aviateur jusqu’au grade de caporal-chef après 4 mois de service, puis grade de sergent à compter du 13è mois de service,
• Possibilité d’évolution par la suite vers le statut de sous-officier de carrière, voire d’officier.

Pour aller plus loin

Partager cette fiche métier

Partager l'actualité par mail