Sécurité - Protection

Officier Fusilier commando parachutiste de l’air

Officier

Son rôle

En unité de protection diriger un dispositif de protection de la force aérienne sur le territoire national comme sur des théâtres d’opérations extérieurs (bases aériennes ou détachement),

En unité d’intervention :

- Diriger un dispositif de protection de la force aérienne détachée en opération sur le territoire national comme sur des théâtres d’opérations extérieurs (bases aériennes ou détachement),
- Diriger des missions dans les domaines de la sureté aérienne (appui aérien, sauvetage au combat de personnel isolé…),

• Mettre en œuvre en tant que chef de détachement diverses techniques de combat : emploi des armes (Tir de combat), techniques d’autodéfense, techniques commandos (moniteur, instructeur),

• Diriger des dispositifs de patrouilles afin de dissuader, détecter et intervenir pour retarder et neutraliser, par les armes si nécessaire, tout acte de malveillance à l’encontre des installations,

•Assurer, après quelques années d’expérience, le commandement au sein des unités de protection, d’intervention ou de formation,

• Assurer, après quelques années d’expérience,  de hautes fonctions de direction ou de commandement au sein de l'état-major des armées, de l’armée de l’air ou du Commandement des opérations spéciales.

La bonne voie pour vous si

• Vous avez l’esprit d’initiative, le sens des responsabilités et la capacité de décision pour diriger des éléments armés (commander, analyser et  concevoir),
• Vous accordez une grande importance à la défense et à l’éthique (Respect, intégrité, service et excellence),
• vous recherchez le sérieux et la rigueur pour un métier qui manipule de l’armement,
• Vous souhaitez pratiquer le plus exigeant des parachutismes, dans des conditions militaires,
• Vous avez les qualités physiques d’endurance pour effectuer des activités de combat et de parachutisme de jour et de nuit.

 

Les conditions d'accès

• Nationalité française,

• Ecole de l’air :

- Concours d’admission classes préparatoires aux grandes écoles, titulaire d'un diplôme de fin de 2nd  cycle de l’enseignement secondaire général, technologique ou professionnel et moins de 22 ans,
- Sur titre, titulaire d’un master et moins de 25 ans,

• Officier sous-contrat, titulaire au moins d’une licence et moins de 30 ans,

• Réussite aux tests de sélection (dont tests médicaux liés à la spécialité).

La formation

Formation rémunérée dès l’entrée.

• Admis sur concours, à l’École de l’air de Salon-de-Provence, une  formation militaire pluridisciplinaire de 3 ans*,
• Admis sur dossier, officier sous-contrat une formation militaire initiale de 2 mois* à Salon-de-Provence,

Formation professionnelle de 11 mois* au centre de préparation opérationnelle du combattant de l’armée de l’air (CPOCAA) à Orange (Vaucluse).

 

* Durées données à titre indicatif

La rémunération

Solde pour un célibataire *
Aspirant : 1 406 €
Sous-Lieutenant : 1712 €
Lieutenant : 1 878 €

* au 1er juillet 2016 - Solde à laquelle peuvent s'ajouter des indemnités selon la situation familiale et l'affectation géographique.

Les perspectives d’évolution

• En fonction de son avancement avec une alternance entre emplois opérationnels, de commandement et d'état-major,
• Accès possible au concours de l'École de guerre.

Pour aller plus loin

Partager cette fiche métier

Partager l'actualité par mail