Sécurité - Protection

Opérateur de prévention du péril animalier

MTA

Son rôle

Sur la plateforme aéronautique, en contact avec la tour de contrôle,  l’opérateur de prévention du péril animalier a pour mission de réduire les risques de collision entre les aéronefs et les animaux lors des opérations de décollage et d’atterrissage des aéronefs.
Son action s'étend à l'ensemble de la population animale et vise aussi à limiter les dégradations des matériels au sol.

La bonne voie pour vous si

• Vous aimez l'action sur le terrain, le contrat direct avec la nature et l'environnement ;
• Vous vous intéressez au monde animal, son habitat et son mode de vie ;
• Vous vous intéressez à la sécurité des aéronefs.

 

Les conditions d'accès

• Nationalité française obligatoire,
• Moins de 30 ans à la date de signature du contrat d'engagement ,
• Niveau scolaire de fin de classe de 3ème jusqu'à la terminale de l'enseignement général ou technologique ou titulaire d'un CAP, d'un BEP ou d'un baccalauréat professionnel.

La formation

Formation rémunérée dès l’entrée.
1/ formation militaire de 8 semaines  à Orange (Vaucluse),
2/ attribution du certificat militaire élémentaire,
3/ formation professionnelle complémentaire de 3 semaines sur les bases aériennes  118 de Mont-de-Marsan et 125 d'Istres.

La rémunération

• A l’entrée en école (aviateur) : 1 329 € net

• A l’obtention du grade de caporal : 1 387 € net

• A l'obtention du grade de caporal-chef : 1 422 € net

Solde au 1er juillet 2016 pour un célibataire.

Montants non contractuels susceptibles de modifications.

Les perspectives d’évolution

• De grade d'aviateur jusqu’au grade de caporal-chef après 4 ans de service,
• Possibilité de devenir sous-officier, après réussite des tests de sélection entre la 3è et 5è année de contrat. 

Pour aller plus loin

Partager cette fiche métier

Partager l'actualité par mail