Systèmes aéronautiques et mécanique générale

Technicien matériels, environnement aéronautique

Sous-officier

Son rôle

• Assurer la mise en œuvre et la maintenance des matériels d'environnement aéronautique et terrestre : véhicules aéroportuaires, groupes électrogènes, véhicules incendies d'aérodromes, barrières d'arrêts aéronefs, batteries de défense SOL AIR, plateforme aéronautique, véhicules tactiques tout-terrain, véhicules d'intervention blindés, poids lourds…

La bonne voie pour vous si

• Vous êtes intéressé par la mécanique, l’électricité et l’entretien d’équipements très divers,
• Vous accordez une grande importance à l’esprit d’équipe,
• Vous appréciez d’avoir des responsabilités en matière de sécurité.

 

Les conditions d'accès

• Nationalité française,
• Moins de 24 ans au dépôt de candidature et moins de 25 ans à la signature du contrat,
• Niveau scolaire : titulaire d'un baccalauréat,
• Satisfaire aux tests de sélection et aux normes médicales de la spécialité.

Détenir le permis B

La formation

Formation rémunérée dès l’entrée.
Elle dure en tout 43 semaines (durées données à titre indicatif) :
1/ formation militaire de 16 semaines, incluant la conduite de différentes missions d'instruction,
2/ stage de qualification élémentaire de 27 semaines,
3/ phase d'application en unité, sous la forme d'un parrainage de 6 mois.

La rémunération

• A l’entrée à l'école de Rochefort (aviateur) : 1 329 € net
• A l’obtention du grade de sergent (13ème mois de service) : 1 387 € net
• A l’obtention du grade de sergent-chef (10 ans de service avec brevet supérieur) : 1 565 € net

Solde au 1er juillet 2016 pour un célibataire.

Montants non contractuels susceptibles de modifications.

Les perspectives d’évolution

• Du grade d'aviateur à l’entrée en école au grade de caporal-chef au bout de 4 mois, puis au grade de sergent à compter du 13è mois de service.
• Possibilité d’évoluer par la suite vers le statut de sous-officier de carrière, voire vers le statut d’officier.

Pour aller plus loin

Partager cette fiche métier

Partager l'actualité par mail